Micky Clément

 

 

 

 

 

 

 ©Jessica Rispal

 

Né en 1977 en France. Vit à Rennes et travaille à Paris.
Micky Clément s’inspire d’éléments urbains et naturels pour réinventer des paysages qu’il définit lui-même comme des décors de pièces de théâtre, dans lesquels le spectateur est invité à projeter son imaginaire.

Privilégiant la lumière naturelle dans ses prises de vues, il fractionne ensuite l’espace de l’image en zones graphiques particulières évoquant chacune une possibilité de fuite. La force de ses photos réside dans le choix racé et restreint de sa gamme chromatique. Comme en témoignent Ancora Vita, Waiting Period etVegetale –  trois  séries élaborées entre 2016 et 2018 – , il  a un goût prononcé pour le bleu profond, le blanc, le gris ponctués de touches de couleurs plus mordantes.

Volontairement empirique, sa pratique se nourrit des accidents de retouches numériques. L’immersion presque non contrôlée dans la « matière » lui permet de conserver une liberté totale. Se laissant guider par la sensation, il arrive à toucher à une forme poésie. Pour chacune de ses photographies, il tient à ce que le rendu soit le plus singulier et le plus personnel possible.

Solo exhibitions
-2018    Vegetale ; Ancora Vita ; Waiting Period, Galerie Pascal Goossens, Bruxelles
-2018    Ancora Vita, Galerie Derouillon, Paris
-2016    Waiting Period, Galerie Derouillon, Paris et Yia Art Fair, Bruxelles
-2016    Retrospective, Galerie Houg, Lyon
-2014    Les Promesses de l’aube, Galerie Derouillon, Paris Fondation Hôpitaux de France, Hôtel de l’Industrie, Costes, Paris
-2013    L’Entrée sur l’art contemporain, Le Bon Marché Rive Gauche, Paris
-2012    Landscapes, Galerie Derouillon, Paris

 

 



Comments are closed.